Menu

Le mot de la Présidente de l’EPCC Les Trois Fleuves

A+ A-

photo-édito200x200

Avec les mouvements sociaux des mois de mars et avril 2017, la Guyane a connu une occasion unique de retourner vers elle-même et de s’interroger sur son devenir et celui de ses enfants.

Une démocratisation de l’accès à la culture est donc essentielle. Elle doit nous permettre de comprendre qui nous sommes, dans toute notre diversité, pour mieux savoir où nous voulons aller, tous ensemble, dans le respect de l’identité et de la culture de chacun.    

De mai à juillet 2017, après les reports et annulations inhérents aux mouvements sociaux, l’EPCC « les trois fleuves » a ainsi proposé une programmation destinée au public afin qu’il se retrouve autour de concerts, de contes, de conférences, d’expositions, de projections cinématographiques ou encore de spectacles de danse ; sans oublier le festival du rire qui nous a donné la possibilité d’oublier nos soucis, l’espace d’un instant. La tradition a bien entendu aussi résonné autour des tambours.

Avec « Top vakans » durant le mois de juillet, l’EPCC a également proposé aux habitants (et notamment aux jeunes) des communes de l’intérieur de découvrir des artistes et des comédiens.

La mission de l’EPCC est aussi de révéler de nouveaux talents parmi nos jeunes artistes en herbe. Leur offrir l’opportunité de s’exprimer et d’aller à la rencontre de leur public à travers tout le territoire, ceci avec le partenariat de notre Conservatoire de musique, danse, et théâtre de Guyane avec un nouveau concept les « mercredis du Conservatoire ».

Durant ces prochains mois, le pôle culture de la CTG restera aussi un partenaire incontournable dans cette programmation avec des événements tels que les jeudis du cinéma (aux couleurs de France-Colombie), l’Année ATIPA, ainsi qu’un hommage aux hommes qui ont marqué le monde culturel guyanais.

Je vous laisse donc voyager à l’intérieur de ce programme et découvrir les talents dans toute cette diversité culturelle. Sa réussite dépendra de votre présence et de votre sourire.

La magie de la Culture s’opèrera donc jusqu’aux fêtes de Noël et se poursuivra dès Janvier 2018.

L’EPCC « Les trois fleuves » doit aussi permettre à notre société Guyanaise de se construire autour de cette Culture.

Toute l’équipe vous attend donc pour ces nombreux rendez-vous culturels.

Culturellement vôtre,

 

Rolande Chalco-Lefay
Présidente de l’EPCC « Les trois fleuves »